Aujourd’hui comme hier, après avoir descendu la Voie Sainte depuis l’Hospitalet et traversé la cité, le visiteur monte le grand escalier à pieds (ou à genoux !), jusqu’à un parvis délimité par la basilique Saint-Sauveur, l’église inférieure (ou crypte) Saint-Amadour et cinq chapelles : Sainte-Anne, Saint-Blaise, Saint-Jean-Baptiste (ou baptistère), Notre-Dame, origine et épicentre du pèlerinage, et enfin Saint-Michel, qui en est le point culminant, avec ses fresques des XIIème et XIIIè siècles, merveilleusement conservées. Il y a quelques années, une chapelle Saint-Louis, dédiée à la prière des rugbymen et de leurs amis, est venue compléter l’ensemble ; y sont exposés de nombreux objets liés à la pratique de ce sport.

Découvrez en image les lieux emblématiques du Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour !