Découvrir les lieux

Aujourd’hui comme hier, après avoir descendu la Voie Sainte depuis l’Hospitalet et traversé la cité, le visiteur monte le grand escalier à pieds (ou à genoux !), jusqu’à un parvis délimité par la basilique Saint-Sauveur, l’église inférieure (ou crypte) Saint-Amadour et cinq chapelles : Sainte-Anne, Saint-Blaise, Saint-Jean-Baptiste (ou baptistère), Notre-Dame, origine et épicentre du pèlerinage, et enfin Saint-Michel, qui en est le point culminant, avec ses fresques des XIIème et XIIIè siècles, merveilleusement conservées. Il y a quelques années, une chapelle Saint-Louis, dédiée à la prière des rugbymen et de leurs amis, est venue compléter l’ensemble ; y sont exposés de nombreux objets liés à la pratique de ce sport.

Découvrez en image les lieux emblématiques du Sanctuaire Notre-Dame de Rocamadour !

Un Sanctuaire : 1 basilique et 7 chapelles

Le grand escalier

Le principal moyen d’accès au Sanctuaire est le grand escalier, monument emblématique de Rocamadour. Comprenant 216 marches, il a été utilisé très tôt par les pèlerins comme chemin de pénitence.

 De nombreux pèlerins perdurent aujourd’hui cette tradition de monter à genoux le grand escalier tout en priant le chapelet.

Le chemin de croix

Un chemin de Croix  avec de relie le Sanctuaire au château, jusqu’à la Croix de Jérusalem.

La prière du chemin de Croix perdure au Sanctuaire, les vendredis pendant le Carême ainsi que pendant l’été.

Accessible aux personnes handicapés.

Aujourd’hui résidence des chapelains, le « château » faisait partie du système défensif de Rocamadour au Moyen Âge. Sa construction date vraisemblablement du XIIIème siècle.

Aujourd’hui, ce bâtiment est destiné à accueillir les prêtres et bénévoles au service du Sanctuaire. Il est indispensable à la vie du pèlerinage.

Visites guidées du sanctuaire

Toute l’année, par des guides bénévoles

Visite historique et spirituelle des 7 chapelles

Pour en savoir plus, cliquez ici.